Catégories de l'article

aventure, photos

Rédaction de l'article

Le 8 mars 2009

Articles sur le même sujet

Istanbul

Alors, la Turquie! Arrives a Istanbul, l'espagnole nous quitte car elle a reserve un hotel et doit rejoindre des amis. Avec Theresa, l'americaine, nous partons a l'affut d'une auberge de jeunesse pas chere. Nous en trouverons une dans Sultanahmet, le quartier touristique a 11 euros la nuit. Concernant les monuments, on a boycotte ce qui nous a semble abuse comme prix, c'est a dire 20 YTL (soit 10 euros) pour Sainte Sophie et le palais Topkapi... bah ouai 10 euros, ca fait une nuit en auberge, mine de rien.

La Mosquee bleue
La Mosquee bleue
Sainte Sophie
Sainte Sophie
On a fait pas mal de balades dans Istanbul, mais je reproche le cote trop touristique et trop moderne de la ville, en particulier la partie europeenne. Par contre, une fois passe de l'autre cote du Bosphore, c'est une autre ville qui apparait, qui me plait beaucoup plus.
Pecheurs
Pecheurs
Beykoz, Istanbul Est
Beykoz, Istanbul Est
Et puis bien sur, il y a le bazar et en particulier celui aux epices qui est encore photogenique!
istanbul5.jpg
On est reste 4 jours a Istanbul, et Theresa file vers l'est de la Turquie comme moi, mais pour la Georgie. On part donc ensemble a l'attaque de la Cappadoce. Olivier, tu as raison, cette traversee du Bosphore est assez magique. Enfin pas la premiere fois que je l'ai faite mais surtout quand on l'a traverse de nuit, le sac a dos sur les genoux, les cheveux dans le vent et l'Asie qui s'ouvre vraiment a nous! Arrives a la gare, triste desillusion, le guichetier nous a mal compris et nous a m?s des sieges alors qu'on comptait sur des couchettes. Voyage de 13 heures dans le Meram Express (qui n'a alors rien mais vraiment d'un train express, il s'arrete partout...) pour Konya. Et la dessus, on a enchaine 3 heures de bus pour finalement atteindre Goreme au coeur de la Cappadoce.

A suivre avec des photos de la Cappadoce puis une incursion en pays kurde

Laisser un commentaire

Vous pouvez réagir à cet article en remplissant les champs ci-dessous. Votre adresse email ne sera pas visible et ne servira qu'à prendre contact avec vous éventuellement.

On sait bien où l'on veut aller, mais on ignore quand, comment, par quel chemin on y parviendra. Inutile de s'en trop soucier d'avance, on verra bien...

Théodore Monod
Textes et photos sous licence CC BY-SA 4.0 License CC BU-SA 4.0