En route pour Shiraz

Le lendemain matin, l'oncle de Reza m'emmene a l'hotel des amis (me rappelle plus de leurs prenoms...). Nous prenons la route une demi-heure plus tard, le temps de charger la voiture, une 405 (une voiture typique d'Iran). Direction Shiraz, le sud, avec traversee du desert en prime. Les routes en Iran sont plutot bonnes, generalement de la 2x2 voies.

persepolis1.jpg

Apres 2 heures de route, nous faisons une pause pique nique sur un rond-point. Les iraniens sont les champions du monde pour organiser un pique-nique et s'arrete n'importe (bord de la route, rond-point, terre plein central, etc) ou et deplie le tapis, sorte le rechaud et la theiere. Une heure plus tard, nous nous arretons a une aire de repos improvisee par un peuple nomade. Ils ont montes des tentes et vendent des tapis de leur production, des fruits et organisent des tours de chameaux, des locations de costumes, etc. Les iraniens sont friands de tout ca et beaucoup de monde s'arrete.

Tentes nomades
Tentes nomades
Ok, j'ai l'air vraiment ridicule, mais c'etait pour leur faire plaisir :D
Ok, j'ai l'air vraiment ridicule, mais c'etait pour leur faire plaisir :D
C'est bien une R5 jaune, il y en a encore plein ici!
C'est bien une R5 jaune, il y en a encore plein ici!

Nous continuons notre descente vers le sud et nous arretons sur le site de Pasagarde, connues pour la tombe d'un roi bienfaisant pour l'Iran (me rappelle plus qui). Les amis ont ensuite la tres bonne idee de m'acheter un souvenir qui est la miniature du tombeau et ce truc pese 1 kg...

persepolis5.jpg

Ensuite, nous allons au restaurant, paye par la famille ou nous mangeons le plat typique iranien, un kebab (les brochettes) avec du riz. Apres etre repus, direction, le site majeur de Persepolis qui est vraiment bonde. Il s'agit d'une cite antique dont on a retrouve les restes il y a moins de 100 ans.

persepolis6.jpg
persepolis7.jpg

L'arrivee sur Shiraz est tres merdique, et nous passerons pas mal de temps dans les bouchons. Les amis me laissent a l'entree de la ville, car eux, vont dans une autre ville un peu plus loin. Je les remercie et file prendre un taxi pour rejoindre le centre ville. En periode de No Ruz, les hotels sont complets, je ne trouve pas de place. En train de feuilleter mon guide devant un hotel ou j'ai tente ma chance, une personne m'adresse la parole. Je lui explique mon probleme et me dit : bouge pas, je connais le patron et il reste un lit vide dans ma chambre. Finalement, 2 minutes plus tard, le patron m'a degote une chambre sur les toits pour 100.000 Rials (8 euros). La personne qui m'a aide, se presente Shayan. Je passe la soiree a me promener dans la ville avec lui. Il bosse sur un chantier ici mais habite dans le nord de l'Iran. Ma premiere nuit sur les toits, la vue y est pas mal et c'est tres calme wink

Apres une semaine en Iran, j'ai depense seulement 15 euros (bus et ma premiere nuit d'hotel). Les iraniens, un peuple vraiment formidable (je ne vous raconte meme pas, toutes les fois ou je m'arrete discuter dans la rue)!

1 commentaire

  • gravatar

    Charlie

    • Le 09 Avril 2009

    Juste un petit mot pour te remercier de me faire rêver en suivant ton périple, en attendant le miens dans quelques années j'espère. J'aime beaucoup tes récits d'Iran smile

    Charlie alias Askelon sur RL wink


Laisser un commentaire

Vous pouvez réagir à cet article en remplissant les champs ci-dessous. Votre adresse email ne sera pas visible et ne servira qu'à prendre contact avec vous éventuellement.

Heureux le touriste qui a tout vu avant l'arrivée des touristes

Bernard Arcand
Textes et photos sous licence CC BY-SA 4.0 License CC BU-SA 4.0