Khor Virap, premier lieu saint de l'Arménie chrétienne

A PHP Error was encountered

Severity: 8192

Message: Function create_function() is deprecated

Filename: helpers/parser_helper.php

Line Number: 34

Backtrace:

File: /home/www/david/dev.en-voyage/application/helpers/parser_helper.php
Line: 34
Function: _error_handler

File: /home/www/david/dev.en-voyage/application/helpers/parser_helper.php
Line: 161
Function: parse_images

File: /home/www/david/dev.en-voyage/application/views/blog/article.php
Line: 43
Function: parse_article

File: /home/www/david/dev.en-voyage/application/controllers/Blog.php
Line: 187
Function: view

File: /home/www/david/dev.en-voyage/index.php
Line: 315
Function: require_once

C'est vrai que j'essaie de rattraper mon retard car la ca commence a s'accumuler un peu trop!

Khor-Virap, c'est l'embleme de l'Armenie : un monastere et le Mont Ararat derriere. Cette montagne est maintenant en Turquie (5 165 m d'altitude) faisait partie de la grande Armenie au debut du XXe siecle. Mais ce volcan est surtout connu pour etre le lieu ou Noe a pose son arche apres le deluge.

J'ai attendu plus d'une semaine le beau temps pour aller a Khor Virap et j'ai bien fait :D En effet depuis mon arrivee a Erevan, il a plu tous les jours ou bien le temps etait couvert et donc on ne voyait pas le mont Ararat. Mais ce jour la, quand j'y suis alle avec Awet, le temps etait splendide et cette montagne blanche en fond est vraiment magique!

Le monastere de Khor Virap
Le monastere de Khor Virap
Mont Ararat vu du monastere
Mont Ararat vu du monastere

Au retour, alors que nous marchions sur la route, une Lada Niva s'arrete et le conducteur nous fait signe. Apres quelques echanges en anglais, il s'avere que le gars a habite 20 ans en France et est retourne dans son pays d'origine l'Armenie ou il exerce la profession de journaliste. Il voulait faire un reportage sur la frontiere avec la Turquie mais s'est fait refoule par les soldats russes. Nous rentrons tranquillement (oui, avec cette voiture, on peut pas faire autrement smile ) sur Erevan.

Laisser un commentaire

Vous pouvez réagir à cet article en remplissant les champs ci-dessous. Votre adresse email ne sera pas visible et ne servira qu'à prendre contact avec vous éventuellement.

On sait bien où l'on veut aller, mais on ignore quand, comment, par quel chemin on y parviendra. Inutile de s'en trop soucier d'avance, on verra bien...

Théodore Monod
Textes et photos sous licence CC BY-SA 4.0 License CC BU-SA 4.0