Etchmiadzin

A PHP Error was encountered

Severity: 8192

Message: Function create_function() is deprecated

Filename: helpers/parser_helper.php

Line Number: 34

Backtrace:

File: /home/www/david/dev.en-voyage/application/helpers/parser_helper.php
Line: 34
Function: _error_handler

File: /home/www/david/dev.en-voyage/application/helpers/parser_helper.php
Line: 161
Function: parse_images

File: /home/www/david/dev.en-voyage/application/views/blog/article.php
Line: 43
Function: parse_article

File: /home/www/david/dev.en-voyage/application/controllers/Blog.php
Line: 187
Function: view

File: /home/www/david/dev.en-voyage/index.php
Line: 315
Function: require_once

On ne change pas une equipe qui gagne, je pars donc de nouveau avec Karin et Annelie pour une visite de Etchmiadzin, le vatican de l'Eglise armenienne. Apres 45 minutes de marshrutka (les minibus russes), nous arrivons sur place. Le temps est plutot au beau, bonne nouvelle apres avoir essuye la pluie au temple de Garni!

etchmiadzin1.jpg
etchmiadzin2.jpg
etchmiadzin3.jpg

Pour le retour plutot que de prendre une marshrutka, nous decidons de profiter du beau temps et de rentrer a pieds. Et on a bien fait, car les rencontres ont ete interessantes et variees.

Babouchka -grand mere- avec quelquechose de touchant
Babouchka -grand mere- avec quelquechose de touchant
Le mont Ararat en toile de fond
Le mont Ararat en toile de fond
Garagistes posant fierement devant une Volga de 1973
Garagistes posant fierement devant une Volga de 1973
Annelie et Karin avec les fleurs offertes par les garagistes
Annelie et Karin avec les fleurs offertes par les garagistes

Laisser un commentaire

Vous pouvez réagir à cet article en remplissant les champs ci-dessous. Votre adresse email ne sera pas visible et ne servira qu'à prendre contact avec vous éventuellement.

Lorsque tu voyages, tu fais une expérience très pratique de l'acte de renaissance. Tu te trouves devant des situations complètement nouvelles, le jour passe plus lentement et, la plupart du temps, tu ne comprends pas la langue que parlent les gens. Exactement comme un enfant qui vient de sortir du ventre de sa mère. Dans ces conditions, tu te mets à accorder beaucoup plus d'importance à ce qui t'entoure parce que ta survie en dépend. Tu deviens plus accessible aux gens car ils pourront t'aider dans des situations difficiles. Et tu reçois la moindre faveur des Dieux avec une grande allégresse, comme s'il s'agissait d'un épisode dont on doit se souvenir sa vie restante

Paolo Coelho
Textes et photos sous licence CC BY-SA 4.0 License CC BU-SA 4.0