Une semaine a Tbilissi

Finalement, je me suis resigne a ne pas prendre l'avion pour l'Azerbaidjan mais de suivre le long protocole de la lettre d'invitation. Eh oui, ca va faire quelques mois que je voyage par la terre uniquement, je n'allais pas prendre l'avion pour une bete histoire de visa! smile Cette lettre m'a coute 75$ et il faut attendre environ une semaine pour obtenir l'autorisation du ministere des affaires etrangers d'Azerbaidjan a Baku.

Cette semaine passee a Tbilissi a ete vraiment riche en rencontres. J'ai retrouve Uri l'israelien avec qui on avait fait quelques randos avec Jose a Ushguli, le village le plus haut d'Europe.

tbilisi_rencontre1.jpg

Par l'intermediaire du site couchsurfing.com, Petra, une hongroise m'a contacte et on a passe pas mal de temps ensemble a visiter la ville et quelques soirees aussi. Elle est hebergee par Dan, un americain qui travaille pour une ONG, un gars vraiment interessant!

Petra et Natalie, georgienne
Petra et Natalie, georgienne
Restaurant avec Petra, Uri l'israelien et Dan
Restaurant avec Petra, Uri l'israelien et Dan

Ca aussi ete l'occasion de se rendre un peu utile. Annelie qui bosse dans une ONG, s'occupe d'enfants orphelins et elle me propose de l'aider a organiser une petite fete pour l'inauguration d'un parc de jeux dans un centre de refugies. Je fais la connaissance de Sebatian, un allemand qui bosse aussi avec elle. Dans un premier temps, on est parti tous ensemble au bazar acheter fruits, ballons, boissons, etc. Puis vient la preparation des tables et la decoration du lieu. Tout etait pret dehors dans le parc mais manque de bol, un orage arrive et nous devons migrer en permanence dans la salle de classe. EN tous cas, c'etait bien sympa wink

annelie_ngo1.jpg
annelie_ngo2.jpg
annelie_ngo3.jpg

Quelques jours plus tard, en allant aider Annelie dans un autre centre, je rencontre Jano dans le bus. Il parle bien anglais et va chez ses grand-parents. Tout content de me rencontrer, il m'invite chez lui a manger et boire. En Georgie, a 13 ans, on trinque au vin bien sur wink

tbilisi_rencontre3.jpg

Enfin cette semaine a Tbilissi a ete l'occasion d'explorer a fond cette ville que j'adore! Voici quelques photos prises durant cette semaine.

L'immeuble ou je suis heberge
L'immeuble ou je suis heberge
tbilisi_ville2.jpg
tbilisi_ville3.jpg
tbilisi_ville4.jpg
Posture classique quand on roule en Lada!
Posture classique quand on roule en Lada!
Si si, elle roule bien!
Si si, elle roule bien!
tbilisi_ville6.jpg

Finalement, a la fin de la semaine, j'ai eu ma lettre d'invitation et le visa a ete vite fait a l'ambassade d'Azerbaidjan apres voir paye 60 euros bien sur... Tout etait donc pret pour que je quitte enfin la Georgie quand je recois un coup de fil de Petra qui me propose de se joindre a elle, Dan et une dizaine d'autres personnes a aller a un festival folklorique et une course de chevaux dans les montagnes. Ca va faire un mois que je suis en Georgie et c'est pas fini! wink

2 commentaires

  • gravatar

    Matthieu

    • Le 02 Juillet 2009

    Posté à 09:13 de Kiev, Ukraine.

    tu te rapproches, tu te rapproches smile Plus que 1300kms, tu es plus proche que toute la famille déjà wink

    Ca a l'air bien chouette en tout cas la georgie. Si tu passes a Cracovie, il a plusieurs resto géorgiens dans le centre (géorgien=Gruziński en polonais). Tu pourras comparer comme ca wink

    A bientot !
    Matthieu

  • gravatar

    Bernard

    • Le 03 Juillet 2009

    Salut David,

    Dis-moi, tu adores la Georgie, ou il y a un peu de lassitude de changer tout le temps d'endroit ? Un peu des deux, peut-être ?
    En tous cas, tes photos sont toujours aussi agréables.

    Continues bien la route.

    Bernard

    P.S. : On aura une petite pensée pour toi, devant le monastère de la Chartreuse grin


Laisser un commentaire

Vous pouvez réagir à cet article en remplissant les champs ci-dessous. Votre adresse email ne sera pas visible et ne servira qu'à prendre contact avec vous éventuellement.

Courir le monde de toutes les façons possibles, ce n'est pas seulement la découverte des autres, mais c'est d'abord l'exploration de soi-même, l'excitation de se voir agir et réagir. C'est le signe que l'homme moderne a pris conscience du gâchis qu'il y aurait à rendre passive une vie déjà bien courte.

Xavier Maniguet
Textes et photos sous licence CC BY-SA 4.0 License CC BU-SA 4.0