Shiraz

A PHP Error was encountered

Severity: 8192

Message: Function create_function() is deprecated

Filename: helpers/parser_helper.php

Line Number: 34

Backtrace:

File: /home/www/david/dev.en-voyage/application/helpers/parser_helper.php
Line: 34
Function: _error_handler

File: /home/www/david/dev.en-voyage/application/helpers/parser_helper.php
Line: 161
Function: parse_images

File: /home/www/david/dev.en-voyage/application/views/blog/list.php
Line: 44
Function: parse_article

File: /home/www/david/dev.en-voyage/application/controllers/Blog.php
Line: 89
Function: view

File: /home/www/david/dev.en-voyage/index.php
Line: 315
Function: require_once

Apres une nuit passee sur les toits, j'ai pu avoir une chambre qui se liberait dans l'hotel. J'y descends mon sac et pars explorer la ville.

Premiere visite de Shiraz (ou شیراز pour ceux qui lise le Farsi), c'est la citadelle, situee en centre ville avec un jardin plutot sympathique au milieu.

shiraz1.jpg

Puis ensuite, je visite une mosquee plutot belle. J'y croise Mohammed qui parle bien anglais et nous discutons un peu de tout. Il me raconte qu'il y a peu de boulot en Iran et que son pere ingenieur en agriculture en est reduit a vendre une sorte de friandise: des abricots pas murs avec un peu de sel dessus (si j'ai bien compris), les iraniens adorent ca, moi pas trop :(

Chacun sa facon de prier
Chacun sa facon de prier
shiraz3.jpg
shiraz4.jpg
Mohammed et un ami devant le stand de son pere
Mohammed et un ami devant le stand de son pere

J'enchaine ensuite une petite visite du bazar et tombe par hasard sur un caravanserail super agreable.

Toujours aussi photogenique les epices
Toujours aussi photogenique les epices
Le caravanserail au milieu du bazar
Le caravanserail au milieu du bazar

Je finis la journee par changer un peu d'argent, 100 euros, et je recois 1260000 Rials (en coupure de 20.000 et 50.000). Wahou, je suis millionnaire!

shiraz8.jpg

Le soir, je vais faire un tour avec Shayan dans le quartier a la mode de Shiraz et nous allons manger dans un pizzeria branchee puis la dessus dodo.

Le lendemain matin, j'ai le bide a l'envers. J'ai prevu de partir de Shiraz ce soir, je quitte donc la chambre et file vers la gare routiere. En route, j'achete une bouteille de Coca. En debut d'apres-midi, ca allait pas mieux, je fais une purge complete et pars m'allonger sur une pelouse. Et oui, les voyages, c'est pas toujours drole... quand on est pas bien, aucun lieu pour se poser, sans parler des chiottes a la turc sans papier et seulement un tuyau... Le soir, j'ai pris le bus de nuit, ca allait un peu mieux, mais j'ai rien mange de la journee (ni les 2 jours suivants d'ailleurs...). Le matin, le bus est arrive vers 6 heures a Kerman. J'ai encore le ventre qui fait des noeuds, j'ai peu dormi dans le bus, je me pose 15 minutes dans le hall de la gare de bus, avec les chauffeurs de taxi qui me tournent autour en disant : 'Taxi! Taxi! Where you go ? Hotel ? Blah blah'.

C'est dans ce triste etat que j'arrive a Kerman, ville aux portes du desert, point d'entree de la drogue depuis l'Afghanistan... la suite dans le prochain episode smile

Aux portes du desert

A PHP Error was encountered

Severity: 8192

Message: Function create_function() is deprecated

Filename: helpers/parser_helper.php

Line Number: 34

Backtrace:

File: /home/www/david/dev.en-voyage/application/helpers/parser_helper.php
Line: 34
Function: _error_handler

File: /home/www/david/dev.en-voyage/application/helpers/parser_helper.php
Line: 161
Function: parse_images

File: /home/www/david/dev.en-voyage/application/views/blog/list.php
Line: 44
Function: parse_article

File: /home/www/david/dev.en-voyage/application/controllers/Blog.php
Line: 89
Function: view

File: /home/www/david/dev.en-voyage/index.php
Line: 315
Function: require_once

Finalement apres un coup d'oeil sur la carte, l'hotel que je vise est a 2kms et je me sens pas le courage de trouver mon chemin de si bonne heure et avec ma condition physique. Alors je prends un taxi qui se presente en negociant le prix avant bien sur... Il est un peu avant 7 heures quand j'arrive a l'hotel, et je reveille le gardien qui me file une chambre. Je m'ecroule sur le lit et dors jusqu'a 13 heures.

Je me sens deja mieux, je fais une petite lessive puis part faire un tour en ville. A vrai dire, il n'y a pas grand chose d'interessant a part le le bazar qui se tortille sur 1,4 km de long. En me baladant dans le ville, il y a pas mal de maisons detruites par le tremblement de terre qui a eu lieu il y a 5 ans a une centaine de kilometres, a Bam. Pour rappel, il y avait eu plus de 40000 morts (plus de details ici. Puis je tombe sur une mosquee fermee mais avec une belle entree.

kerman1.jpg

Le soir, je mange enfin un plat de riz qui passe plutot bien puis je rentre a l'hotel. En effet, il n'est pas conseille de sortir la nuit, il y a pas mal de toxicos a l'opium qui trainent et forcement des dealers aussi. Kerman est en effet le point d'entree en Iran de l'opium provenant d'Afghanistan. Les passeurs utilisent des chameaux qu'ils chargent de drogue puis les lachent dans le desert en Afghanistan. Les chameaux, dresses comme des pigeons voyageurs, traversent le desert pendant plusieurs jours et arrivent dans la region. La police est completement desempare car impossible de controler tous les chameaux qui trainent dans le desert...

Le lendemain matin, je prends un savari (taxi partage) pour rejoindre Mahan, une petite ville, repute pour son caravanserail. Avant, la revolution de 1979, cette ville etait surtout connue pour produire le meilleur opium d'Iran. Arrive sur place, je cherche ou me loger. Je tourne autour du mausolee et en demandant dans le caravanserail juste a cote, une guide de l'office de tourisme me propose une piece dans le caravanserail! Oh, c'est spartiate, c'est une piece de 2m x 2m et un tapis au sol, mais se dire que des centaines d'annees plutot, il y avait des marchands qui dormaient ici rajoute indeniablement du charme! :p

Pas mal comme coin pour dormir, non? Ma chambre est la porte la plus a droite
Pas mal comme coin pour dormir, non? Ma chambre est la porte la plus a droite
Confort 3 etoiles
Confort 3 etoiles
Le mausolee
Le mausolee

Je fais un petit tour dans la ville et je tombe encore sur des restes de batiments eventres par le tremblement de terre puis a la sortie de la ville, le desert a perte de vue.

Traces du tremblement de terre
Traces du tremblement de terre
Le chameau moderne
Le chameau moderne

Le soir, le responsable des guides vient me voir dans ma chambre et commence a discuter. En apprenant que je bosse dans l'informatique il me demande si je peux pas jeter un oeil a son pc chez lui car il a quelques soucis. Nous voila en route chez lui et je lui remets son pc en etat. Il me dit que ce soir un spectacle a lieu un peu en dehors e la ville et me demande si je veux venir. Bien sur! En fait, il s'agit de differents spectacles (chant, sketch comique, musique traditionnelle), et c'etait plutot sympa. Je pensais pas voir de concert en Iran car c'est rare et tres controle. Cool :D

kerman7.jpg

Apres une nuit dans ma chambre, je quitte la ville et retourne a Kerman prendre un train, direction Yazd dans le desert.

A suivre, mon sejour a Yazd, initialement prevu de 2 jours mais j'y suis reste 5 jours, car le coin est chouette et j'ai rencontre pas mal de monde!

Yazd, ville du desert

A PHP Error was encountered

Severity: 8192

Message: Function create_function() is deprecated

Filename: helpers/parser_helper.php

Line Number: 34

Backtrace:

File: /home/www/david/dev.en-voyage/application/helpers/parser_helper.php
Line: 34
Function: _error_handler

File: /home/www/david/dev.en-voyage/application/helpers/parser_helper.php
Line: 161
Function: parse_images

File: /home/www/david/dev.en-voyage/application/views/blog/list.php
Line: 44
Function: parse_article

File: /home/www/david/dev.en-voyage/application/controllers/Blog.php
Line: 89
Function: view

File: /home/www/david/dev.en-voyage/index.php
Line: 315
Function: require_once

En attendant mon train pour Yazd, un homme vient me voir et engage la conversation, il s'agit d'Abdul. Il me propose de le rejoindre dans son compartiment avec sa femme et son fils. Il est guide sur Yazd et bosse a cote dans une usine car il n'est pas possible pour lui de vivre uniquement avec son activite touristique en Iran. Nous parlons un peu de tout et pendant ce temps, le trajet se passe, principalement en plein desert. On apercoit des fois un chameau errant mais globalement, il n'y a rien, a part quelques champs de pistachiers au depart, c'est le desert quoi :p

5 heures de traversee de desert
5 heures de traversee de desert
Abdul et sa famille
Abdul et sa famille

Arrive a destination, Abdul regrette de ne pas pouvoir m'heberger mais il vit dans une seule piece en sous-sol avec sa famille, puis nous nous quittons. Je prends un taxi pour rejoindre mon hotel, le Silk Road, qui est le repere de tous les routards. En effet, le prix du dortoir est interessant (50000 R = 4 EUR), la cuisine est bonne et le cadre est sympa. Je fais la connaissance de Pierre, un etudiant francais faisaint son annee Erasmus a Teheran. Il bosse pour l'hotel pendant une semaine et compte visiter un peu l'Iran pendant ses vacances de No Ruz.

Le lendemain, je profite du superbe temps et fais une visite de la ville. Yazd est assez touristique (iraniens en vacances), mais il suffit de s'eloigner un peu et on se retrouve seul dans les rues. Le soir, un suedois, Jon, et un allemand, Daniel, m'ont rejoint dans le dortoir. Jon, est etudiant dans les affaires internationales en Iran, a la frontiere pakistanaise. C'est une situation particuliere car il n'a pas le droit de quitter le campus, sauf pour aller a l'aeroport mais il est escorte par des gardes. Il avait choisi cette ville d'Iran, car tout est gratuit mais en a marre et souhaite bouger a Teheran. Daniel, lui voyage pendant 8 mois de l'Allemagne au Nepal et a suivi un parcours en Europe assez similaire au mien. Le soir, on se mange un bout ensemble et le lendemain, nous refaisons un tour en ville.

Une ruelle typique
Une ruelle typique
Petit apercu de la ville et des mosquees
Petit apercu de la ville et des mosquees
Le monument Amir Chakhmâgh
Le monument Amir Chakhmâgh
Vue d'en haut Amir Chakhmâgh
Vue d'en haut Amir Chakhmâgh
Yazd, ville conservatrice : femme en shador
Yazd, ville conservatrice : femme en shador
La mosquee principale
La mosquee principale
Silk Road Hotel
Silk Road Hotel

Yazd est aussi connu pour ses sites zoroastriens, une des plus vieilles religions monotheistes du plus monde qui aurait inspire les autres religions. Le dieu s'appelle Ahura Mazdâ, oui, comme la marque de voitures, car c'est en honneur a ce dieu que le fondateur de la marque a donne ce nom. Tiens, ma ptite Mazda me manquerait presque... smile

Dans la prochaine partie, nous decouvrirons un peu mieux cette religion en faisant une petite visite de site zoroastrien ainsi que la rencontre d'une famille!

Le zoroastrianisme

A PHP Error was encountered

Severity: 8192

Message: Function create_function() is deprecated

Filename: helpers/parser_helper.php

Line Number: 34

Backtrace:

File: /home/www/david/dev.en-voyage/application/helpers/parser_helper.php
Line: 34
Function: _error_handler

File: /home/www/david/dev.en-voyage/application/helpers/parser_helper.php
Line: 161
Function: parse_images

File: /home/www/david/dev.en-voyage/application/views/blog/list.php
Line: 44
Function: parse_article

File: /home/www/david/dev.en-voyage/application/controllers/Blog.php
Line: 89
Function: view

File: /home/www/david/dev.en-voyage/index.php
Line: 315
Function: require_once

L'Iran est aussi le berceau d'une tres vielle religion, le Zoroastrianisme et la ville de Yazd en compte encore une petite communaute ainsi que quelques sites en rapport. Si le sujet vous interesse, je vous invite a lire l'article detaille de Wikipedia.

Apres notre journee de visite avec Jon et Daniel, nous prevoyons le lendemain d'aller faire un tour en dehors de la ville, pour voir un site zoroastrien, les tours du silence. Une coreenne, Mi-souh, arrivee dans le dortoir, se joint a nous et nous voila parti a 4 dans un taxi pour une dizaine de bornes. Pour mieux comprendre le role de ces tours, voici un extrait de Wikipedia :

La vie étant conçue comme un don d'Ahura Mazdā, la mort ne peut être considérée qu'avec horreur. On pense que la décomposition du corps est l'œuvre d'un démon. Une sorte de caste, les Nasālāsar sont chargés d'emmener les morts dans des « Tours du Silence ». Le Rite funéraire se déroule ainsi, les défunts y sont déposés, dénudés, afin d'y être dévorés par les vautours, de façon à ne pas souiller la terre, par inhumation, et le feu, par crémation. Leurs parents les accompagnent jusqu'à la Tour mais n'y entrent pas. Ils se rassemblent dans une petite chapelle bâtie à proximité de la Tour et y récitent des prières.

Tours du silence
Tours du silence

Ces tours du silence ne sont plus utilises depuis 1960 pour des raisons saintaires et maintenant un petit cimetiere juste a cote est utilise par les zoroastriens. En prenant le taxi pour retourner en ville, le chauffeur s'adresse a nous en anglais et nous propose le lendemain de nous servir de chauffeur et guide pour aller a Chak Chak, le plus vieux lieu de pelerinage zoroastrien. Apres negociation, nous arrivons a nous mettre d'accord sur la somme, soit 100.000 Rials (9 EUR) par personne pour la journee. Rendez-vous est pris le lendemain a 8 heures au pied de l'hotel.

On commence la journee par visiter un village zoroastrien, en plein desert, qui a ete abandonne il y a quelques annees. Le village est encore en bon etat et c'est interessant de voir les astuces utilisees par exemple pour avoir un reservoir d'eau fraiche avec des systemes de ventilation. Puis nous poursuivons notre route vers la ville de Meybod, au milieu du desert ou nous arretons acheter a manger et visiter un chateau de sable/terre (nan, nan pas un truc de plage, un vrai, un gros chateau solide et tout!). De la haut, on a une belle vue sur la ville.

Jolie petite ville, non ?
Jolie petite ville, non ?

Puis nous faisons un tour dans un caravanserail et chose plus surprenante, dans une glaciere. C'est un batiment cylindrique avec au centre comme une piscine et l'idee est de stocker la glace ici l'hiver, d'y mettre du foin dessus au printemps et de profiter de la glace en ete! On finit ensuite par le site de Chak-Chak. Il y a pas mal de monde, vacances de No Ruz... et tous les iraniens vont visiter tout ce qu'il est possible de voir et prennent des photos de tout... L'ascension au site de Chak-Chak est assez rude et le soleil tape dur. Arrives la haut, on rencontre 3 iraniennes super sympas et plutot mignonnes, on discute un peu et on prend quelques photos. Vous remarquerez qu'une fille (Zohreh) n'a pas de foulard car ce n'est pas obligatoire dans les lieux zoroastriens smile

Tous ensemble
Tous ensemble

Puis nous visitons le lieu sacre. Il faut marcher pieds-nus et l'eau de la source sacree coule sur le sol. C'est super froid smile

Lieu de culte a Chak-Chak
Lieu de culte a Chak-Chak

Nous redescendons ensuite au taxi et le chauffeur nous propose de rentrer par les chemins (40 kms) plutot que la route (120 kms). Pourquoi pas... en fait, ca c'est tranforme en seance de rallye a 80 km/h sur le chemin, avec la voiture qui derape dans les virages. Il avait plu la veille et parfois d'enormes flaques prenaient la largeur de la route. Le suedois et la coreenne serraient les dents et les fesses, Daniel et moi rigolions plutot. Vu que c'est que du desert avec aucun obstacle, il y a finalement peu de risques, a part se planter dans le sable ou au milieu d'une flaque :p

Tout droit, 5eme a fond!
Tout droit, 5eme a fond!

Apres 20 kms a fond sur les chemins, nous retrouvons la route et un peu de serenite. Le guide nous propose d'aller manger dans une famille zoroastrienne au retour. Nous sommes accueilli comme des rois et nous mangeons super bien, du riz, de la viande et pas mal d'herbes a picorer dans un sac. Nous faisons quelques photos et il est temps de rentrer sur Yazd. Au final, nous avons passe une excellente journee et vraiment interessante. Le soir, il y a des nouvelles tetes dans le dortoir : Alech un tcheque, Alexandr un russe et Mir un coreen.

La coreenne a pris un bus vers Teheran le soir meme. Jon et moi, nous avons pris un bus vers Teheran le lendemain et Daniel est parti vers le Pakistan. J'avais prevu initialement 2 jours a Yazd mais j'y suis reste 5 finalement. En effet, la ville est super agreable et j'y ai surtout rencontre des gens vraiment biens, d'ailleurs on a garde contact (Jon et Daniel).

J'entame ma remontee vers le nord de l'Iran en retournant vers Teheran ou je vais enfin rencontrer mon ami Siavash que j'avais loupe lors de mon premier passage dans la capitale.

En famille!

A PHP Error was encountered

Severity: 8192

Message: Function create_function() is deprecated

Filename: helpers/parser_helper.php

Line Number: 34

Backtrace:

File: /home/www/david/dev.en-voyage/application/helpers/parser_helper.php
Line: 34
Function: _error_handler

File: /home/www/david/dev.en-voyage/application/helpers/parser_helper.php
Line: 161
Function: parse_images

File: /home/www/david/dev.en-voyage/application/views/blog/list.php
Line: 44
Function: parse_article

File: /home/www/david/dev.en-voyage/application/controllers/Blog.php
Line: 89
Function: view

File: /home/www/david/dev.en-voyage/index.php
Line: 315
Function: require_once

Nous nous decidons avec Jon a remonter sur Teheran en prenant un bus de nuit. Le prix est un peu cher (140000 R) mais c'est un bus de luxe en fait d'enormes fauteuils en cuis inclinables dans tous les sens. Nous sommes arrives a 5 heures du mat' a Teheran... Argh, c'est vraiment merdique comme heure, nous decidons d'aller dans une salle d'attente et nous nous endormons sur nos sacs jusqu'a 8 heures. Je passe un coup de fil a Siavash, mon ami iranien que j'avais loupe la premiere fois et cette fois-ci, tout s'arrange bien, on se donne rendez-vous a la station de RER pres de chez lui. smile Apres avoir traverse Teheran en metro, j'arrive a Karaj, une ville a une trentaine de kilometres de la capitale iranienne. Siavash m'attends et nous filons chez lui! Il m'annonce qu'il a un repas de famille avec ses cousins! Bonne nouvelle! Arrive chez lui, il me presente a sa famille compose de sa mere et ses deux soeurs, Sepide et Sara.

Belle famille, non ? Sara, Siavash, Sepide et la maman
Belle famille, non ? Sara, Siavash, Sepide et la maman

Nous prenons la voiture pour aller au repas, direction le nord de Teheran, qui est la partie la plus agreable. Arrive la bas, je suis accueilli par toute sa famille et tout se passe super bien. Pendant que les femmes preparent a manger, les hommes s'affairent au barbecue : chacun son boulot! Pendant que les braises se preparent, une bouteille de vin est ouverte, mais je dois dire qu'il est plutot aigre. Quand c'est bien chaud, quelques brqises sont recuperees pour etre utilise dans le qalian (le narguile) et il etait super parfume. Le repas arrivent et comme toujours, il y a beaucoup trop a manger et faut gouter a tout! Ce fut vraiment une excellente journee. Le soir, en rentrant en voiture, la mere et sa soeur insiste pour que je reste une journee de plus et j'accepte car je suis vraiment bien ici. :D

Le lendemain, c'est une journee plutot tranquille et ca fait vraiment du bien de temps en temps, de se poser, de discuter, de regarder la tele au chaud dans un appartement. Le midi, j'ai droit a un plat typique iranien que m'a prepare sa mere : le fesenjan. C'est du poulet prepare avec des grenades et des noix, un seul mot : delicieux! Puis vient le depart pour Rasht, ma prochaine destination. Siavash me raccompagne a la gare de bus et nous nous quittons... il espere obtenir un visa pour travailler en Europe, on se donne rendez-vous en Iran ou en Europe :p Sa mere m'a prepare 2 sandwiches, un sac de fruits, de chocolats, de pistaches. Un regal, dans le bus!

La suite de ma visite de l'Iran par un petit village en montagne puis l'approche de la frontiere armenienne

Un touriste se reconnait au premier coup d'oeil. C'est un individu habillé d'une manière telle que s'il se trouvait dans son propre pays, il se retournerait dans la rue en se voyant passer

Philippe Meyer
Textes et photos sous licence CC BY-SA 4.0 License CC BU-SA 4.0