Vendredi 5 août

Train à la gare Part-Dieu à 13h56, on est arrivé juste à temps car pas de bus, on a du prendre un seul Velo'v. Arrivé à Roissy, on mange un sandwich, avion AirBaltic à 19h50. Arrivé à Riga à 23h50 Navette Air Baltic, il nous pose à proximité de l'hostel, on cherche un petit moment l'hostel, une fois dans l'hostel, la réservation n'est pas bonne, ils ont plus de chambre pour 2 personnes, on partage donc une chambre de 6 lits avec un autre couple. Dodo.

Samedi 6 Août

Réveil 10h, l'hostel nous a réservé une autre chambre pour 2 cette fois. visite du marché Russe à côté de l'hostel dans des anciens hangars à Zeppelin.

On trouve un petit dej'/ repas bon et pas cher dans une petite cafétéria dans le marché. (2,50LVL)

Balade en ville, il fait beau, on croise une manifestation de femme en vélo, visite du parc et de la ville, agréable. La visite de la cathédrale est payante, dommage. On se trouve une terrasse de café à proximité. Après-midi, on fait la visite Art Nouveau du LP, on visite la cathédrale Russe Orthodoxe sur le chemin elle est au bord d'un parc. Visite de plusieurs rues avec des bâtiments Art Nouveau, autour des rue "Alberta iela, Strelnieku iela et Elizabetes iela", au Nord Est du centre ville. On prend un thé dans le quartier au Goija Tea House, endroit cosy, très agréable dans l'après-midi. Retour à l'hostel, repas au restaurant "Dada" sur Kaleju iela au centre ville. restaurant de Wok qu'on créé nous même. On finit la soirée par une petite visite nocturne de la ville, puis boire des cocktails (pas cher) en terrasse au bar "I love you". retour à l'auberge, dodo.

Dimanche 7 Août

Réveil 9h, on a pas entendu le réveil. On ne peut pas rester une nuit de plus, AJ complète, on nous donne le nom d'un autre hostel à côté on trouve une autre chambre et où posé nos sacs pour la journée, et vraiment pas cher, par contre l'hostel est pourrit. On a une chambre de 8 lits pour nous.

Départ en train pour Sigulda, petite ville tranquille à 1h de train de Riga. Visite de l'église protestante, du château, du centre ville. On mange une pizza en terrasse au soleil, bien cool. On prend le téléphérique (ours au sommet d'un arbre, letton tout content de prendre un téléphérique), visite de ruine de château et on descend la colline pour chercher une grotte, on pense l'avoir trouvé mais au final se sera pas la bonne. David à mal à la cheville, on rentre tranquillement, on trouve un escalier qui monte au centre ville. agréable Visite de la piste de Bobsleight, et retour à la station de bus, retour sur Riga en Bus après passage au supermarché où David trouve de la Borjomie (eau Géorgienne). Achat de billet de bus pour Parnu (Estonie) pour le lendemain, seulement un bus à 12h. repas du soir au LIDO dans une sorte de cafétéria très bon et pas cher avec plein de nourriture Lettone. retour à l'hostel, jeu shotten totten, très mauvaise nuit, lit pas agréable, bulldozer sous les fenêtres toute la nuit, très bizarre.

Lundi 8 Août

petit déj et visite au marché. à 12h Bus pour Parnu. digestion du petit déjeuné Assez dure, on a acheté au marché des pâtisseries qui s'avèrent être remplit de lard fumé. Beurkkk! Traversé de la frontière il n'y a plus rien. Arrivé à Parnu à 15h, très agréable il fait soleil, Installation AJ (Lõuna Hostel) très bien, lumineux, soleil... Balade, visite de la ville et du bord de mer, grand soleil. Parnu ville balnéaire d'Estonie, bord de mer avec grand park tout le long, très vert. quelques pas dans l'eau, très agréable. Verre au bord de la mer on bois du cidre à la poire, il y en a beaucoup en Estonie. Visite de la ville, de petite maison en bois très colorée, très vert. Soirée et repas dans un bar le Citi en terrasse, repas Salade et soupe. très bon, un peu lourd. Visite du port, achat d'une glace dans une petite boutique. Ville très calme pour une cité balnéaire en plein mois d'août. Dodo rapide. Bonne première journée en Estonie

Mardi 9 août

Bus pour Kuressaare sur l'île de Saarema, dont 30min de ferry. sur la route, de grande étendue de forêt. et de petite maison en bois assez colorées. Ville très agréable. Guesthouse Ovelia dans une partie tranquille de la ville, 30euro la nuit. Pique nique au bord de la mer, beaucoup de vent. Balade dans la ville, visite du moulin, temps très changeant un coup soleil un coup grosse pluie (= Bretagne?). Internet à la bibliothèque, course au super marché, repas à la guest house dans la cuisine avec la famille qui regarde la TV estonienne. Soupe soluble + poisson cru pas bon et blue cheese pas mauvais + tisane. Soirée tranquille dans la chambre.

Mercredi 10 août

petit déjeuner à la guesthouse avec une famille de finno-estonienne, ils ont un bébé très mignon d'environ 1 ans. On discute avec l'homme, il mange du hareng fumé au petit déjeuner. visite office du tourisme pour cherché de l'info sur l'autre île, un seul ferry à 19h le soir. On rencontre deux français à vélo Maxime et Claire.

On prend le bus pour l'église de Kenja (plus vieille église protestante de l'île, très belle) gros orage on attend dans l'église. arrive 2 polonais en camionnette, ils nous proposent de nous emmener jusqu’à Angla (vieux moulin) où eux doivent rejoindre leurs amis. Il pleut toujours, belle lumière. On mange dans le restaurant des moulins repas très bon, une soupe et des pommes de terre avec du fromage (type tartiflette). Photo dans le champs de blé en bas des moulins.

Puis on commence à marcher jusqu’à Triigi (petit port perdu où se trouve le départ du ferry). Marche environ 9km dans la campagne, très agréable même si un peu long avec le sac. Arrivée au port on a le temps, il y a juste un petit bar dans une cabane, on bois un verre et on parle avec le barman, de la France... On retrouve les deux français rencontrés le matin. Ferry assez long, on achète un petit sandwich dans le ferry mais pas top. arrivée vers 21h, il pleut on avait prévu de campé dans un lieux où il y à plein de bungalow en bois, comme il pleut c'est chiant pour campé on pourra pas faire sécher la tente après. On va voir les patrons du site (après quelques courses à la supérette qui va fermé), ils nous proposent de louer une maison pour 4 personnes à 38euro. on décide de la partager avec l'autre couple. On passe la soirée avec eux dans le bungalow centrale ou il y a la cuisine, très sympa on partage notre repas (rillette de thon la belle-iloise)... ils sont parisien et on fait un long périple en vélo entre l'Allemagne et Tallinn. On doit se lever très tôt lendemain on prend donc les deux lits jumeaux du bas et eux dorment sur la mezzanine. Dodo vers Minuit.

Jeudi 11 août

Levé à 6h pour prendre le seul bus de la journée à 6h42 il pleut mais le soleil éclaire les champs de blé et les bottes de paille, ça donne une ambiance particulière. Le bus doit nous emmener de Sõru à Käina. Arrivé à Käina à 7h30, c'est la deuxième plus grande ville de l'île, il n'y a pas grand chose à voir à part les ruines d'une église du XVème siècle qui a était détruit par des bombardements pendant la seconde guerre mondiale. Après cette visite nous attendons 9h et l'ouverture du supermarché pour acheter notre pique nique du midi et un petit déjeuné. Petit anecdote, on voulait acheter une canette de 50cl de cidre à la prune pour boire avec notre pique nique, mais en Estonie il est interdit de vendre de l'alcool avant 10h du matin, certainement un moyen pour lutter contre l'alcoolisme?

On reprend la route mais à pied (3,4km) cette fois, direction, une usine de laine à l'angle d'une route qui nous mènera sur l'île de Kassari. http://hiiuvill.ee/?lang=en On s'y arrête pour visiter la fabrique à Vaemla (vieilles machinerie polonaise), on boit un café au bar, Corinne achète une paire de mouffle. Endroit très agréable. On reprend la route, mais il est déjà 11h et on a un bus à 15h au même endroit en direction de Tallinn. On décide de faire du stop, la première voiture qui passe s’arrête une mère de famille avec un bébé et un enfant de environ 3 ans et ses courses, elle nous fait un peu de place et nous emmène au milieu de l'île de Kassari, au croisement du chemin qui nous mène à la pointe Sääre Tïrp, à ce croisement on tombe sur un vieux moulin, on prend des photos et on commence à marcher vers la pointe. La route est longue (4km), les sacs deviennent lourd, on a faim, mais le paysage est très sauvage... Arrivé à la pointe vers 12h, on se pose, fait un spot, prend des photos... il y a beaucoup de vent, et pas mal de monde on décide de revenir un peu en arrière pour trouver un coin tranquille pour pique niquer. On trouve une plage tranquille pour pique niquer on est seul c'est cool. On rebrousse chemin pour retourner à Vaemla prendre le bus, on refait du stop, un couple de jeune nous prend rapidement. (C'est facile de faire du stop sur l'île et dans toute l'Estonie d'ailleurs) arrivé à Vaemla, on a un peu de temps on va un thé au café de la fabrique de laine. Puis on prend le bus vers 15h pour Heltermaa afin de prendre le ferry pour Haapsalu et prendre un bus pour Tallinn. Le trajet est assez long on est bien fatigué. On arrive à la gare de bus de Tallinn vers 19h30-20h. La gare de bus est assez loin du centre ville. On prend un tram mais on se trompe de direction. On est un peu perdu, dans la même journée on est passé de la pleine campagne perdue à la capitale, gros choc à l'arrivée. On arrive enfin au centre ville vers 20h30, les AJ qu'on avait vue sur le LP sont pleines on se dirige vers une autre, plus petite, on trouve 2 places dans une chambre mixte de 6 personnes. L'AJ "Vana Tom" est en plein centre historique c'est pas mal, après une bonne douche on se balade un peu, on trouve un restaurant du LP le Kaerajaan, cuisine traditionnelle revisitée, il se trouve sur la Raekoja Plats (place de l'hôtel de ville). Il fait froid mais on mange en terrasse avec des couvertures, ça fait du bien de se poser.

De retour à l'AJ, il y a deux allemands dans la chambre sympa on discute avec eux. Il nous donne leurs "bon plan" comme la visite gratuite de la ville faite par des étudiants qui est vraiment pas mal. Et comme notre chambre est vraiment bruyante il y a une discothèque au RDC, on devrait avoir des boules quies. on dit ok c'est bon on est tellement fatigué. en fait le bruit n'est pas si fort si on laisse la fenêtre fermé, mais comme les mecs ont chaud on ouvre la fenêtre, quand les bruits de la discothèque se calment se sont les bruits de la rue qui prennent le relai( poubelle...). Avec notre fatigue accumulée la nuit fut quand même bonne.

Vendredi 12 août

Journée à Tallinn, ça va faire du bien de passer deux nuits au même endroit, la première fois depuis le début du voyage. Au reveil on discute avec les Allemands, on sort prendre un petit dej' dans une petite rue, un bar très sympa, David prend un porridge au chocolat, Corinne une omelette et un thé à la mangue. (Bar Vabad kohvimeistrid, Müürivahe 20).

Première impression, ville très agréable, calme, beaucoup de vieux bâtiments très colorés et pas très haut, un peu le sentiment de se trouver dans des décors de cinéma médiévaux.

RDV à l'office du tourisme à proximité de l'église St Nicholas. On va au stand des jeunes qui font des Free tour de la ville à 12h. Visite très sympa et assez complète, on fait le tour des remparts, on nous raconte l'histoire des différentes tours, du monument de la liberté, on se retrouve au sommet de la colline pour voir l'église Russe orthodoxe, Alexander Nevsky church, elle a était construite par les Russes en 1827 à la place d'une église protestante, puis visite de la cathédrale. avant de redescendre sur la place de l'hôtel de ville. A la fin de la visite on décide de se diriger vers des bâtiments contemporains que Corinne avait repéré, en chemin on passe au supermarché et on pique nique dans un parc au soleil face à l'opéra. Visite du quartier rénové, du musée de l'architecture ( achat bouquins). pour retourner dans le centre ville, visiter les petites rues très agréables il se met à pleuvoir on trouve un salon de thé pour écrire nos cartes postales au Mathilda Café, endroit très chaleureux. On ressort pour se dirigé vers Katariina Käik, un vieux monastère en ruine.

On rentre quasiment à la fermeture on peut nous pas passer énormément de temps ici. en sortant on décide de trouver un endroit pour boire une bière on trouve un bar en terrasse dans le coin le plus touristique. C'est très cher quasiment 3euro le demi (cher pour l'Estonie). Corinne peut dessiner un bâtiment.

Après un court passage à l'AJ on va manger dans un restaurant géorgien très bon, très bonne soirée le Must Lammas, David est ravie de remanger géorgien. ensuite, petite balade nocturne dans la ville, monuments, vue depuis le haut de la colline. On va boire un verre dans un bar éphémère situé dans une cour d'immeuble, recommandé par les Allemands, c'est très sympa. Dodo on est les premiers à se coucher, la nuit est difficile très bruyante, si vous voulez avoir des nuits tranquilles je ne vous recommande pas cet AJ, nous avons vue seulement le vendredi les commentaires sur LP par rapport au bruit.

Samedi 13 août

réveillé à 7h quand l'allemand qui a un bus à prendre veut sortir de la chambre, mais la chambre est fermée à clé et personne à la clé, on finit par appeler l'accueil avec un portable, en fait la clé qui était sur la porte à l'intérieur de la chambre à était jeter dans la poubelle dans le couloir. On se lève tranquillement pas mécontent de quitter cette AJ. Direction le port, et le marché de poisson, en fait ce n'est pas vraiment du poisson frais mais plutôt du poisson fumé. c'est assez étrange, les Estoniens mangent peut de poisson frais malgré toutes les côtés, mais surtout du poisson fumé. Il ont ouvert un bar dans un bus poser sur une barge, on y prend un petit déjeuné. Retour à la gare de bus, on prends un bus direction Tartu la deuxième ville du pays au Sud Est. On doit y retrouver un CS Dmitri que Corinne avait Hébergé à Lyon pour la fête des lumière. Il est très content de nous accueillir, on part poser nos affaires chez lui, un appartement dans une résidence étudiante, on peu faire une lessive. Puis on visite la ville, on commence par la Toomemägi (la colline de la cathédrale) la cathédrale de Tartu (Toomkirik), en ruine aujourd'hui est le grand parc qu'il y a autour, cathédrale gothique du 13ème siècle en brique rouge. Elle fut en partie détruite par les russes et les protestants au 16ème siècle. Sur le reste de la colline se trouve les universités de sciences. continue ensuite la visite de la ville, ville petite mais très jeune est agréable, il fait beau. elle donne envie de flâner et en plus on a un très bon guide. Repas du soir, pizza dans une pizzéria, très bonne, puis c'est partie pour la tournée des meilleurs bars de la ville à connaitre absolument: En premier le Püssirohukelder, un ancien hangar à canon transformé en brasserie assez typique c'est une grande voute en brique rouge construit sous la colline. On a le droit à un concert de musique traditionnelle de nombreux couples dansent. le deuxième bar est un petit bar très sympa assez jeune, le Möku (Rüütli 18). Dmitri nous a fait gouter le Vana Tallinn, liqueur typique d'Estonie, un gout assez doux entre le chocolat et le café, ils ont fait des petits biscuits aussi du même nom. En sortant de ce bar nous sommes allés voir le festival de film de plein air sur la place de l'hôtel de ville. Un film sur une excursion en Antartique, on est rentré avant la fin car il se faisait tard et le temps s'est rafraichit. Retour à l'appartement pour une bonne nuit de sommeil bien mérité.

Dimanche 14 août

Réveil assez tard, vers 11h après une très bonne nuit de sommeil, décidément cette ville nous plait bien. smile On profite d'avoir un accès à internet pour organiser notre dernière semaine de voyage. Après plusieurs recherche pour prendre une voiture de location (trop difficile), nous décidons de rester une nuit de plus à Tartu et de prendre un bus pour Varska le lundi matin, on va aller explorer la frontière Russo-estonienne. Une belle journée nous attend, il fait très beau. en partant de l'appartement nous prenons un sandwich dans le "subway" local et nous marchons direction le jardin des plantes pour une petite visite, on se balade dans ce quartier en rejoignant l'embarcadère où Dmitri nous a prévue une balade en bateau sur la rivière de la ville " Emajõgi", une rivière assez verte avec des petits pécheur un peu de partout le long des berges. Belle balade sous le soleil qui permet de voir les alentour de Tartu. De retour à Tartu, pause glace au centre commercial. Ensuite au rentre à l'appartement, Dmitri doit aller voir une copine italienne qui à passé une année en Erasmus et rentre chez elle le lendemain. On achète deux trois trucs au supermarché et on mange chez Dmitri en même temps qu'on finit d'organiser la fin du voyage. Vers 23h on retrouve Dmitri au centre ville il veut nous montrer un dernier bar "à voir absolument" avant qu'on parte, le bar Zavood (Lai 30), encore une bonne adresse. Dmitri est assez triste entre son amie qui part est nous, on est content de se retrouver mais on est assez mélancolique de se quitter. On rentre vers 1h à l'appartement. Dodo rapidement.

Lundi 15 août

Levé vers 8h30, Dmitri doit aller travailler, on l'accompagne à son travail, notre bus est à 11h on a le temps de faire quelques courses souvenirs au supermarché et de prendre les dernières photos de la ville.

On prend le bus direction Varska, plus de touriste, arrivé à Varska vers 13h, la ville est assez morte, les endroits où on pensait dormir au centre du village sont fermé, on s'installe sur les marches de l'office du tourisme/ poste pour manger. Varska est connue comme ville thermale, et donc pour son eau mais aussi pour les Setu, l'un des dernier peuple traditionnel et folklorique d'Europe (http://fr.wikipedia.org/wiki/Setus). Nous décidons de partir à pied sur 2 km voir un musée consacré au mode de vie sur ce peuple. Malheureusement une fois arrivé devant le Setu farm Museum il est fermé le lundi, on fait un peu le tour des maisons, et on repart sur nos pas. On fait du stop, la première voiture nous prend, une femme et son fils qui ont ramassé des champignons.

Ils nous posent au centre du village. On décide de s'orienter vers le sanatorium (environ 3,5km au nord), on trouvera peut-être un endroit où dormir, la route est longue et monotone avec des forêt de pain à perte de vue. On dort donc dans le sanatorium (http://www.spavarska.ee/) la chambre est à 63euro avec un accès au spa et le petit déjeuné. Le sanatorium donne sur un grand parc qui lui même donne sur un bras du lac Peïpous partagé entre la Russie et l'Estonie. On loue des vélos et nous nous aventurons au nord à la recherche d'un ancien village Setu donnant sur le lac et duquel on peut voir la frontière. Nos velos sont pas terrible (celui de Corinne freine en continue) et la route est un chemin en terre pour une bonne partie, ce village est à environ 10km de Värska. Arrivé là-bas le village est tout petit on vois rapidement que les gens vivent en autarcie, chaque maison à poule, animaux, jardin... on trouve le lac d'où on voit très bien une belle église Orthodoxe sur les rives Russe, dans le village de Kulje. A cet endroit il y a beaucoup de moustique, le ciel est assez nuageux mais il fait lourd. Une vielle dame en robe travail dans son jardin. On passe devant une maison avec une palissade en bois pleine et le portail ouvert, un chien nous aboie dessus, à côté un canard et une poules se baigne dans une bassine. Corinne se sent pas à l'aise dans ce village. On trouve le petit cimetière avec une petite chapelle en bois à l'entrée du village, on décide de faire un tour, mais les moustiques qui se sont développés autour de l'eau stagnante nous chassent vite.

Nous partons pour rentrer au sanatorium, on décide de couper et de prendre un chemin qui mène directement au sanatorium, mais le chemin se trouve vite étroit plutôt fait pour la pratique du VTT difficile avec nos vélos. Arrivé à l'hôtel, douche plus pommade on a beaucoup de piqure de moustique assez impressionnante. Après une petite pause dans la chambre on se dirige vers le SPA pour un petit moment de détente avec Sauna, bain à remous... après la marche et le vélo ça nous a fait le plus grand bien. On en sort à la fermeture, on mange des tartes salés à snack du SPA avant de rejoindre la chambre. Le sanatorium est vraiment perdu au milieu de la forêt tout est très noir autour. Dodo, très bonne nuit pour David, mauvaise pour Corinne qui a du mal à digéré les évènements de la journée.

Mardi 16 août

Levé Assez tôt, 7h30/8h, petit déjeuner au sanatorium avec les curistes, grand buffet bien copieux. Puis on prend le bus pour retourner à Tartu. Arrivé à Tartu vers 11h-12h en attendant notre bus pour Narva, pique nique au bord de la rivière. feuilleté epinard/ tomate, yahourt à boire... Bus pour Narva, au Nord-Est de l'Estonie, ville frontalière avec la Russie. Route très belle qui longe le lac Peipous. Arrivé à Narva vers 16h-17h. on part à la recherche d'un hotel on en trouve un à 50euro la nuit, avec petit déj'. visite de la ville, balade le long de la rivière frontalière, incroyable de penser qu'on est seulement à 120km de St Petersbourg, ça donne envie de prolonger le voyage un peu plus loin vers l'Est. Visite du château... On retrouve l'héritage soviétique dans cette ville, bien plus que sur le côté Ouest plus influencé par les pays nordiques. Petit restaurant on mange une soupe, David Poisson de la rivière fumé. retour à l'hôtel, dodo tôt.

Mercredi 17 août

Levé vers 8h, petit déjeuner à l'hôtel très copieux, omelette aux herbes, saucisse, jambon... On prend un bus pour aller voir la mer du côté de Narva -Jõesuu, une station balnéaire où les russes de St Saint-Pétersbourg venaient séjourner l'été. Il fait gris et pas très chaud, du coup on peut seulement mettre les pieds dans l'eau, balade le long de la plage jusqu'a la frontière. grande place assez sauvage, derrière une rangée d'arbre on retrouve de grandes villas en bois assez colorées. Pique nique en attendant le bus, on prend le bus direction Kohtla-Jãrve, pour aller voir les falaises sur la côte du nord. Arrivé à Kohtla-Jãrve, un autre bus nous amène le long de la route nationale, puis on marche 4km pour arrivée à un Manoir où il y a un camping. On peut alors sortir la tente. smile On monte la tente, on va se balader. Une balade est aménagée pour descendre les falaises, les falaises sont finalement entourée d'une végétation très luxuriante. Arrivé en bas le chemin débouche sur une plage assez étroite et très belle, paysage assez paradisiaque avec toute cette végétation en arrière plan.

plage.avi

On remonte par un chemin qui nous mène à une belle cascade, belle découverte, c'est dingue en 30 minute on a complètement changé d'environnement, entre la plage et la forêt humide, le chemin longe la cascade au milieu des fougères. Une question s'impose à nous, qu'est ce qu'on mange? il n'y a rien à part le restaurant du Manoir et le premier village est à 4km. On décide de manger au manoir, ça nous ferra notre beau repas de fin de vacances, finalement le restaurant est vraiment pas cher, on prend une soupe et un plat chacun, très bon et bien présenté. Douche, les sanitaires sont pas forcément bien finit, la douche c'est des moellon de béton brut, d'où sorte avec la lumière et l'eau pleins d'araignées et autres. Dodo dans la tente, David à oublié son matelas dans la premier AJ de Riga du coup on se retrouve dans la petit tente avec un seul matelas à se partager. La nuit est assez bonne bercé par le bruit des vagues.

Jeudi 18 août

Levé 7h, on appel un taxi pour retourner à Kothla Jãrve, et prendre le bus pour Tallinn, un peu déçu le taxi est assez cher. Bus pour Tallinn plein, on est au fond. Arrivé à Tallinn vers 12h, juste le temps de manger et on repart en bus direction Riga. Arrivé à Riga vers 18-19h, il fait soleil on en profite pour faire quelques photos. puis direction la gare pour Saulcrastie une station balnéaire au nord de Riga que les allemands àTallinnn nous avaient recommandés. Arrivé à l'hôtel ou on avait réservé une chambre. il fait gris. on mange une pizza au restaurant de l'hôtel. Ensuite une visite du centre ville dans la nuit c'est très calme. Dodo assez tôt après cette longue journée de transport.

Vendredi 19 août

Levé vers 9h, dernière journée des vacances, on compte en profiter, aller au bord de la plage. on a trouvé un plan de la station balnéaire, les endroits à voir on pas l'air très loin, on peut donc visite un peu la ville et profiter de la plage dans la journée. Il y a pas trop de monde pour un mois d'aout dans une station balnéaire. on commence à marcher le long de la route,après avoir marché 2h on se rend compte que le plan et faux et qu'enfaite tout est très loin, on décide de se diriger vers la plage et de revenir sur nos pas en marchant le long de la mer. On s’arrête à un petit bar/resto de plage pour mange quelques choses. on se remet à marcher, et on mange une glace dans un autre café. On décide de marcher jusqu'au dune qui n'ont pas l'air si loin, on y arrive mais finalement, ce sont simplement des petites bosses dans le sable bref rien d’exceptionnel. On va à la gare prendre le train. Arrivé à Riga on fait les derniers achats souvenirs, arrivé à l'AJ (mieux que la première, plus connue), on a le droit à une bière d'arrivée. On a pris deux lits dans une chambre mixte de 10 personnes. on sort dans Riga, il y a beaucoup d'agitation, ce week-end là la ville fête ses 800 ans. On se balade dans la ville, on profites. On va mangé des Pelmeni chez Pelmeni XL. Puis on va boire un cocktail dans le bar I love you David découvre le white Russian. La ville est très animée, beaucoup plus plaisante que deux semaines au part avant. retour à l'AJ douche+dodo

Samedi 20 août

Levé à 7h, prise du bus pour l'aéroport, avec la fête le bus est gratuit, arrivé à l'aéroport, décollage vers 10h. Arrivé à Roissy à 12h, notre TGV est à 14h, on mange un sandwich. Premier choc thermique, à Riga il était tôt il pleuvait il devait faire dans les 15 degrés, à paris il fait chaud sous la verrière de la gare. Arrivé à Lyon Part-Dieu vers 16h, 2ème choc thermique, à Lyon il fait 38 degrès c'est la grosse canicule. Bienvenue à la maison smile

Qui a l'habitude de voyager... sait qu'il arrive toujours un moment où il faut partir

Paolo Coelho
Textes et photos sous licence CC BY-SA 4.0 License CC BU-SA 4.0