Istanbul, nous voilà !

Samedi 2 juin 2012. Cette fois-ci, pas besoin de se lever tôt, notre avion part de Saint-Étienne en début à 14h00. Donc on se lève tranquille, on a même le temps de ranger l'appartement avant de partir. Départ de la maison vers 10h30, on a prévu d'arriver à l'aéroport vers 12h00 comme ça. Manque de bol, une bonne portion de l'autoroute entre Lyon et St Étienne est fermée ce jour là, et c'est vite le bordel sur la route. On mttra plus d'une demi-heure pour traverser Pierre-Bénite et St Genis-Laval. La tension monte un peu, ca sent bien la loose ! Bon, on prend la carte et on decide de couper par les petites routes et les villages des Monts du Lyonnais. Finalement, ça roule pas mal, juste quelques tracteurs vite doublés. On arrive finalement à l'aéroport à 12h30 ! Yes ! Le temps d'enregistrer les bagages, on peut même faire un pique-nique sur le parking de l'aéroport à l'ombre d'un arbre. smile On a choisi cet aéroport parce qu'il y a une compagnie, Pegasus Airlines, qui a une ligne directe jusqu’à Istanbul et qui est pas chère du tout et cerise sur le gateau, le parking à l'aéroport est gratuit !

Avec un décollage de l'avion vers 14h05, nous arrivons à 18h25, heure d'Istanbul, sans encombre. Au passag à la douane, il y avait quand même beaucoup de monde mais peu de guichets pour les non turcs, il a fallu patienter.. Heureusement, en sortant de l'aéroport, nous trouvons tout de suite une navette direct pour la place Taksim. En arrivant vers 20h, nous décidons de partir à pied à la guesthouse au coeur de Sultanahmet pour s'imprégner un peu de la ville. Finalement le trajet s'avère assez long, nous avons suivi Isticlal Cad où passe le tram, jusqu'au pont de Galata, puis nous avons ensuite essayé de couper à travers les dédales du Grand Bazar fermé. Nous arrivons afin en face de Aya Sofia, symbole d'Istanbul dans le quartier de Sultanahmet, quartier qui occupe un promontoire entre la mer de Marmara et le quartier du grand bazar et le palais de Topkapi. Rare sont les villes où on peut trouver une grande concentration de monuments et d'animations dans un quartier. Sultanahmet vient du nom du sultan Ahmet Ier. On arrive plutôt fourbus à la guesthouse située juste un peu plus bas. Ca fait du bien d'arriver ! Pas mal du tout, une petit chambre simple mais avec tout ce qu'il faut, et des toilettes/ douche sur le palier. Une bonne hose de faite, maintenant, il est temps d'aller se poser et profiter des vacances ! Il se fait tard, mais Sutanahmet étant le quartier le plus touristique de la ville, on se fait vite attraper par les rabatteurs devant tout les restaurants (chose qui m'avait vraiment fait détester cette ville quelques années auparavant). En marchant dans les rues perpendiculaires à Yerebatan Cad, on finit par choisir un petit restaurant, le serveur, bien sûr, veut nous vendre leur spécialité pour touristes, comme le hot pot (un truc cuisiné dans un pot en terre cuite). On se rabattra sur des petits plats, aubergine avec du riz... mais ca reste assez cher pour la ville.

Ensuite petite ballade dans le quartier et on se pose sur un banc sur l'esplanade entre Aya Sofia et la Mosquée bleue. Un vendeur de thé ambulant passe, je lui achète un thé. On prend quelques photos des mosquées éclairées et on rentre à la guesthouse, douche et dodo rapide.

Yenikapi, Kumkapi avec des couchsurfeurs

Entre l'appel à la prière au levé du soleil à 5h00 du mat' et le soleil qui rentre dans la chambre orienté plein Est, nous nous levons finalement très tôt pour des vacances smile Le petit déjeuner est servi dans une salle au dernier étage de la guesthouse et cela nous offre une magnifique vue donnant sur la mer de Marmara et sur les toits baignés de soleil.

La journée commence bien dans ces conditions ! Après un tel petit dejeuner, on commence à se balader et on rejoint le bord de la mer. Premier constat, il y a vraiment des chats partout dans la ville.

Des gens s’entrainent au tir à la carabine sur des ballons sur les quais puis on remonte vers la Küçük Aya Sofia (petite sophie), très belle mosquée et surtout un havre de paix.

Küçuk Aya Sofia, comme sa grande sœur, est une ancienne église. Elle fût construite en 527 par l'empereur Justinien puis elle fût transformée en mosquée par le chef ottoman des eunuques noirs de Beyazit II (qui repose au nord de l'abside). Elle est nommée ainsi parce qu'elle ressemble à la Grand Aya Sophie et elle a été construite dans la même période.

Sur internet, on a vu qu'il y avait un rendez-vous de Couchsurfeurs turcs qui proposent de visiter un bout de la ville peu touristique. Cela nous tente bien mais finalement en relisant la feuille, le rendez-vous est à la grande Aya Sophia et pas la petite, du coup on se dépêche pour arriver à temps au RDV, devant la mosquée. Seulement il y a beaucoup de monde des cars entiers de touristes mais on arrive à retrouver ce groupe. On commence par partir par des petites rues en direction de Küçük Aya Sophia, après une petite visite (on ne s'en lasse pas), on se met à l'ombre des arbres pour boire un petit thé, très bon et bonne entrée en matière de la vie turque. smile

On part se balader dans les quartiers de Kumkapi à l'Ouest de Sultanahmet, entre la mer de Marmara et la rue Ordu Cad, quartiers moins touristiques, plus populaires et aussi très colorés... On visite quelques églises : une église greque orthodoxe en rénovation et ensuite une église arménienne Pasa Ermeni Incil Kilisesi. Ensuite, direction l'arrêt de train Yenikapı et s'arrêter un peu plus loin à Koca Mustafa Pasa où se trouve un petit village de pêcheurs. C'est l'heure de midi, chacun commande à manger dans les restos ou étales dans le coin. Un turc nous explique qu'on peut commander un sandwich de poisson à un stand et il nous le serve dans un autre bar. On fait donc ça et tout le groupe se retrouve dans un petit bar, une rue plus haut. Le poisson est frit et super bon. Il y a une bonne ambiance autour de la table, tout le monde discute de sujets divers et variés. J'en profite pour boire de l'ayran (une boisson à base de yaourt) et Corinne un coca bien frais. A la fin du repas, on profite d'un café turc très bon et nous repartons en direction du quartier de Yedikule.

Visite d'une nouvelle mosquée, Hci Hüseyin Cami, et nous arrivons à Yedukule Hisari Müzesi, un chateau avec sept tours, construit par Théodose entre le Ve et le XVIe siècle. Ce lieu fût utilisé comme prison par les ottomans, mais est en ruine aujourd'hui. Son intérêt est qu'en montant sur les remparts, on jouit d'un beau panorama sur la ville. Retour en train à l'arrêt Cankurtaran, situé juste en dessous de la guesthouse, notre journée de visite CS est terminée, et nous en avons bien profité !

Après une bonne douche, nous repartons vers Eminönü, car nous avions prévu de faire la croisière sur le bosphore le lendemain, et il nous faut au moins les horaires et le prix smile Puis nous enchainons avec la montée dans le quartier de Galata (Beyoglu) chercher un endroit où manger. Mais le dimanche c'est assez calme... on finit par trouver un petit restaurant où l'on mange du houmous et d'autres mets bien savoureux. Une petite balade sur l'Istuklal Caddesi, la principale artère piétonne de Beyoglu et nous rentrons nous coucher.

Croisière sur le Bosphore

Les îles aux Princes

En route pour Bursa

Bursa

Cumalıkızık

Üskudar, Kadıköy

Derniers achats

Pour bien aimer un pays il faut le manger, le boire et l'entendre chanter

Michel Déon
Textes et photos sous licence CC BY-SA 4.0 License CC BU-SA 4.0