• Quand ?
    16 au 23 août 2005
  • Qui ?
    Frédéric (Chim) David
  • Quoi ?
    Randonnée UCPA
  • Combien ?
    400 €
  • Où ?
    France
    Suisse
    Italie
  • Cette année, j'étais décidé à faire de la randonnée pour les vacances. Fred est pas trop chaud mais je finis par le convaincre de venir faire le tour du Mont-blanc avec l'UCPA. C'est une rando d'une semaine en portage léger (à la journée) avec les nuits en refuge.

    Premiers contacts

    contamines.jpg

    Hopla c'est parti, on prend le train pour Lyon St-Exupéry (la gare de l'aéroport) car Fred a réussi à négocier avec son père pour faire le trajet jusqu'aux Contamines dans les Alpes. La route se fait à bord d'un ptit coupé Mercedes ce qui est plutot agréable. On arrive vers midi au centre UCPA, mais la charmante hôtesse à l'accueil nous annonce que les chambres seront dispos en milieu d'après-midi. Diantre! Ne nous laissant pas abattre, nous visitons le petit village des Contamines et nous posons à la terrasse d'un ptit resto où nous mangerons une salade à l'ombre du parasol en sirotant un perrier bien frais.... Aaahh, les vacances commencent bien! Les heures s'égrennent paisiblement, nous restons sur la terrasse à profiter du silence et de l'air pur que nous offre la montagne. Allez, c'est l'heure de prendre possession de nos chambres et d'avoir une présentation du programme. Ce sont des chambres de 4, très sommaires mais propres, alors nous récupérons deux compères qui se prénomment Guillaume et Philippe. Rapide présentation, déballage de quelques affaires et nous descendons rejoindre le groupe. Il y a une trentaine de personnes pour 2 guides, Ludo et Valérie. Ils nous présentent les étapes et nous donnent un questionnaire pour nous évaluer et faire les 2 groupes, les "bons" avec Ludo et les "mauvais" avec Valérie. On se trouve du côté de Valérie. Il y avait 3 questions bidons : "Faites-vous du sport?", "Avez-vous déjà dormi dans un refuge ?" et "Avez-vous déjà fait un raid ?". A part le sport, je n'avais pas fait de raid ni de nuit en refuge. Les groupes sont faits, et on nous explique qu'on aura en tout et pour tout 1 sac de 60 litres pour 2 et un sac a dos pour la journée. Certains sont venus ici sans rien. Imaginez, la nana en escarpins qui arrive avec une valise a roulette... Donc on lui file une paire de pompes de rando, un sac à dos! La soirée se passe sans grands évènements, tout le monde lie connaissance pendant que l'orage se lève dehors.

    Un kilomètre à pied, ça use...

    1.jpg

    Allez hop, levé vers 7h00 pour affronter notre première journée de marche. Nous prenons notre ptit dej", faisons notre sac pour 2 et c'est parti! En plus de Valérie nous rejoint Lise, une nana qui nous suivra tout le long car elle doit valider son examen pour être guide en accompagnant un groupe. C'est le début, tout le monde se sent fort, le rythme est plutot élevé. Nous longeons un ruisseau, traversons quelques routes. Pour le moment tout le monde suit, Fred et moi suivons tranquillement le groupe en discutant avec Carine. Nous faisons une petite pause avant d'aborder une bonne montée qui va en calmer plus d'un. En effet, ca grimpe bien. Carine ouvre la voie seconder par moi puis le groupe. Carine craquera à moitié de la montée, je prends la tête du groupe en gardant mon rythme. Niveau physique, j'ai la forme, donc ca me gêne pas de faire la locomotive. On entend plus que les soufles rauques, tout le monde concentré sur les gaudasses de la personne de devant. Allez, me voila en haut, rejoint peu de temps par les autres. Nous décidons d'entamer les fruits secs pour se réconforter après une bonne suée en attendant les derniers. Nous continuons encore quelques temps et nous arrêtons manger dans un champ. Ah quel plaisir de manger après l'effort. Des vaches s'approchent de nous, mais elles ont l'air habitué de voir passer du monde. Nous nous arrêterons aux Houches où un car nous amènera jusqu'à Chamonix puis nous changerons pour un car vers Argentière où nous passerons la nuit. Cette fois-ci c'est un chambre de 6 lits, nous serons les 4 de l'autre nuit plus 2 autres personnes. Ca devait être un vieil internat, le mobilier est super vieux mais on passera une très bonne nuit.

    vache.jpg
    descente.jpg

    Sale temps

    Y'a pas le feu au lac

    Gelati e tutti quanti

    Mamamia

    Croix du Bonhomme

    Retour au bercail

    Le mot de la fin

    Qui n'a pas quitté son pays est plein de préjugés

    Carlo Goldoni
    Textes et photos sous licence CC BY-SA 4.0 License CC BU-SA 4.0