Après notre tour du MontBlanc, Fred et moi nous sentions prêts à faire quelque chose de plus corsé. La Corse, ca me tentait bien et Fred en en discutant avec Bé, une de ses collègues de boulot, serait aussi partant. On se retrouve donc à 4, Fred, Bé, Loup, le mari de Bé et moi à faire le GR20...

Préparatifs

preparatifs.jpg

Mi-novembre (2003), nous commençons à discuter de la façon de s'organiser, et la date choisie sera fin mai, profitant des 2 seuls ponts de cette année d'une part, et d'autre part, pour éviter le flot de touristes de la haute saison. Fred commence à raler, disant que c'est trop tôt, qu'on aura plein de neige, mais on finit par le raisonner (enfin plutot le persuader que c'est une bonne date). Les billets d'avion sont pris à l'avance (Paris - Calvi pour l'aller et Figari - Paris pour le retour) pour 273 € le tout. On partira avec la tente, le réchaud et la bouffe. Mon sac de rando ayant des coutures qui ont laché, je le change pour un Millet qui vient de sortir. Puis nous organisons une soirée "lyophilisés" pour voir un peu ce que ca vaut et lesquels sont bons. Ben finalement bof quoi, on prendra plutôt des pates, riz, semoule, blé avec des sauces, c'est bien moins cher (compter 6-7 € par repas lyophilisés). Sinon tout le monde nous parle du film "Les randonneurs" et aucun de nous ne l'avons vu, nous faisons donc une soirée chez Fred pour le voir. C'est pas un grand film, mais le contexte nous correspond, et ca se laisse regarder! Le grand jour approche, nous faisons la checklist ainsi que la liste de répartition de la bouffe. La semaine précédente, ce sont les derniers achats et les répétitions... bon, je sens que le roulage de matelas et de sac de couchage, ca va vite me faire ch*er, à croire que les housses sont trop petites, mais finalement après 25 essais, je parviens à ranger tout! Maintenant, la partie délicate, c'est comment organiser le sac (poids et taille) pour caser la bouffe, le matos et les fringues. L'idéal serait d'arriver à un sac de 16kg (plus 2kg de flotte).

Corsica, nous voilà !

avion.jpg

Jour J. Réveil un peu difficile, j'ai passé une bonne soirée barbecue avec des collègues. Heureusement, j'ai préparé le sac la veille, alors ptit dej rapide, et c'est parti. Je rejoins Fred, direction Denfert-Rochereau pour prendre l'Orlybus pour l'aéroport où nous rejoignons Loup et Bé. Enregistrement des bagages et pesage des sac à dos : 19 kg pour Fred, 23 kg pour Loup, 11 kg pour Bé et un ptit 17 kg pour moi. Contrôle à la douane, premières emmerdes, Fred passe sous le portillon, ca beepe. Après diverses tentatives, ca vient des pompes de rando. Je me fous de lui, puis finalement, ca m'arrive aussi : résultat, obligés de passer en chaussettes le portillon. Après un vol sans encombre, nous nous posons sur l'aéroport Sainte Catherine. Bon, il va nous falloir rallier Calenzana, le départ de notre aventure, alors nous récupérons nos sacs, les arnachons sur le dos et arpentons la route. Les sacs sont lourds, l'estomac grogne, le soleil tape, nous décidons de s'arrêter faire une petite pause pour manger après avoir avaler quelques bornes. Nous reprenons notre marche vers Calenzana, et c'est le calvaire... il fait une de ses chaleurs et nous avons très peu d'eau, ca grimpe, les quelques voitures nous rasent, le sac creuse les épaules, mais nous finissons par y arriver. Petite halte au café ouvert de la ville pour se rafraîchir et premier contact avec la boisson corse pour moi, je prends un demi de Pietra, bière à la chataigne. Redescente vers le gite d'étape où nous allons passer notre première nuit en tente pour être prêt à se mesurer au GR. La nuit est plutôt chère (compter 14 Euros pour 2 personnes avec une tente) mais ils vendent du gaz. Premiers essais de montage de tente, gonflage de matelas et autres activités follement intéressantes, puis repas et dodo.

Calenzana - Ortu di u Piobbu (Etape 1)

Ortu di u Piobbu - Carrozzu (Etape 2)

Carrozzu - Ascu Stagnu (Etape 3)

Coupure à Corte

Vizzavona - Capanelle (Etape 10)

Capanelle - Prati (Etape 11)

Prati - Usciolu (Etape 12)

Usciolu - Asinau (Etape 13)

Asinau - Paliri (Etape 14)

Paliri - Conca (Etape 15)

Porto Vecchio

Bonifacio

Santa Teresa Di Gallura (Sardaigne)

Visite de Bonifacio

Retour au pays...

Un voyageur est une espèce d'historien, son devoir est de raconter fidèlement ce qu'il a vu ou ce qu'il a entendu dire, il ne doit rien inventer, mais aussi il ne doit rien omettre.

Chateaubriand
Textes et photos sous licence CC BY-SA 4.0 License CC BU-SA 4.0