Tbilisi Open Air festival

A peine arrive de Vardzia avec Annelie, on apprend qu'il y a un festival a Tbilissi le soir meme et ce durant tout le weekend (on est samedi). On retrouve un groupe d'amis a elle qui sont en majeure partie des expats travaillant pour differentes ONG suite a la guerre l'ete dernier avec la Russie. C'etait vraiment sympa, et on a retrouve Uri l'israelien avec qui j'etais alle a Ushguli.

Durant ce festival, je rencontre Emanuel, prof d'allemand a Tbilissi pour un an et il heberge des voyageurs gratuitement chez lui via un site appele couchsurfing.com. Le principe du site est de proposer des hebergements partout dans le monde gratuitement au voyageur.

tbilisi_festival1.jpg
tbilisi_festival2.jpg
tbilisi_festival3.jpg

Laisser un commentaire

Vous pouvez réagir à cet article en remplissant les champs ci-dessous. Votre adresse email ne sera pas visible et ne servira qu'à prendre contact avec vous éventuellement.

Lorsque tu voyages, tu fais une expérience très pratique de l'acte de renaissance. Tu te trouves devant des situations complètement nouvelles, le jour passe plus lentement et, la plupart du temps, tu ne comprends pas la langue que parlent les gens. Exactement comme un enfant qui vient de sortir du ventre de sa mère. Dans ces conditions, tu te mets à accorder beaucoup plus d'importance à ce qui t'entoure parce que ta survie en dépend. Tu deviens plus accessible aux gens car ils pourront t'aider dans des situations difficiles. Et tu reçois la moindre faveur des Dieux avec une grande allégresse, comme s'il s'agissait d'un épisode dont on doit se souvenir sa vie restante

Paolo Coelho
Textes et photos sous licence CC BY-SA 4.0 License CC BU-SA 4.0